Lifestyle et zéro déchet

Mon avis sur le lombricomposteur en appartement

26 octobre 2021
lombricomposteur city worms

Avoir un lombricomposteur en ville et en appartement n’a jamais été aussi simple, alors pourquoi s’en priver quand il peut nous permettre de faire des économies et d’être plus écologique ? Le compost et le lombricompostage de manière générale ne sont pas réservés qu’à une vie de campagne. Bien au contraire, ils se développent de plus en plus en villes ces dernières années car cela ne prend que très peu de place et c’est parfaitement compatible avec une vie en appartement. Autant dans leur design que dans leur facilité d’utilisation, je vais vous le prouver !

Les déchets dits organiques (alimentaires) sont de plus en plus triés et vont être rendus obligatoires d’ici à 2024 pour les entreprises notamment, qui en produisent énormément. Cela est d’ailleurs déjà obligatoire pour celles qui en produisent plus de 10T par an.
Lorsqu’ils ne sont pas compostés, tous ces déchets finissent enfouis et/ou incinérés comme les déchets classiques. Cela coûte beaucoup à la collectivité. Ils prennent également beaucoup de place dans les décharges car ils se décomposent très mal voire peu lorsqu’ils sont mélangés à du plastique notamment ! Sans organisme vivant, leur auto-destuction est impossible. Alors pourquoi ne pas déjà tous s’y mettre ? Vous saviez que nos déchets organiques constituent en moyenne entre 40 et 60% des déchets qui composent notre poubelle ? (source ADEME)

Qu’est-ce qu’un lombricomposteur ?

Un lombricomposteur est un système de compostage alimenté par des vers (les lombrics) qui vont permettre de transformer nos déchets alimentaires en un compost solide et un liquide (appelé le lombrithé). Le compost ressemble à de la terre/ un engrais une fois les aliments transformés. Il y a une partie liquide qui est elle, issue de la dégradation des aliments et qui représente un excellent booster pour les plantes. Vous pouvez en ajouter de temps en temps dans votre eau pour les arroser. Attention toutefois à bien respecter la règle des 1L d’engrais liquide pour 10L d’eau car c’est très fort et cela peut nuire à vos plantes si vous en mettez trop. Le lombrithé est produit par l’humidité dans le compost. Si vous n’en avez pas, pas de panique, au contraire c’est que votre compost est parfaitement équilibré. De manière générale, le compost est riche en humus et est un super fertilisant pour vos plantes ! On a donc tout à y gagner !

Cela peut vous paraître peu ragoutant avec ces explications là mais tout ce que ces vers font est essentiel à la vie sur terre. Ce qu’il se produit dans un lombricomposteur est totalement identique à ce qu’il se produit en pleine nature, et sans eux il n’y aurait plus de vie dans nos sols qui servent aujourd’hui à nous nourrir ! Avoir un lombricomposteur chez soi est un excellent moyen de comprendre ce qu’il se passe sous nos pieds, ceux que l’on ne regarde plus et cette nature dont on s’est éloignée petit à petit.

Le lombricomposteur en appartement

Nous avons adopté cette solution à la maison il y a déjà bientôt 5 ans. Nous avons acheté un lombricomposteur de la marque City worms qui a été spécialement conçu pour être en intérieur. Il est entièrement fabriqué en France à partir de plastique 100% recyclé ce qui en fait un argument de taille. Personnellement, nous avons fait le choix de le laisser dehors toute l’année dès le départ comme nous avons une terrasse et de l’espace. Nous aimons particulièrement ce modèle, car il ne prend que peu de place, il est à roulettes pour le déplacer facilement et se présente sous la forme de 3 compartiments de 10 L chacun ! Les compartiments permettent de mettre des déchets organiques à différents moments. Par exemple, une fois le compartiment numéro 1 rempli on va laisser les vers faire leur travail jusqu’à transformation totale des aliments et passer au compartiment 2 et ainsi de suite.  Une fois les déchets alimentaires totalement transformés, il ne vous reste plus qu’à l’ajouter à votre terre, dans vos plantes, dans votre jardin, etc. Si vous n’avez rien de tout ça, renseignez-vous auprès de votre ville pour voir s’il est possible qu’elle récupère votre compost, cela se fait de plus en plus. Ou bien auprès de particuliers.

Quelques règles de bonne conduite avec le lombricomposteur

Où installer le lombricomposteur si on le positionne sur une terrasse ou un balcon ?

Il ne lui faut ni trop de chaleur ni trop de froid, pour que les vers vivent dans de bonnes conditions, cela doit être compris entre 5 et 30° avec un environnement humide et sombre. En clair, il faut essayer de reproduire exactement les mêmes conditions que dans un sol ! Nous avons donc orienté notre lombricomposteur le plus à l’ombre possible lorsque l’été est là et nous avons, je pense, un peu de chance car nous avons des hivers froids jusqu’à -6 en ville et des étés très très chauds et nos vers sont toujours en vie, et même en plus grande quantité qu’au départ, ce qui prouve que l’habitat leur plaît. Il faut malgré tout être vigilant avec les températures. Vous pouvez le rentrer l’hiver s’il fait vraiment froid dehors ou le couvrir d’un paillage éventuellement. Idem pour l’été s’il fait trop chaud.

A quoi servent les 3 étages du lombricomposteur ?

Ce système à étages est très bien fait puisqu’il est troué à l’intérieur au niveau de chaque bac, et permet aux vers de se balader pour transformer nos déchets. Une fois qu’ils ont terminé le travail à un étage, hop ils remontent ou descendent pour y aller dans un autre ! Je trouve ça bluffant ! Ce système de compartiments est aussi très bien pour n’en vider qu’un par exemple lorsque vous allez ajouter le compost  dans votre terre. Moins lourd à transporter, plus simple, vous n’avez qu’à prendre qu’un étage et c’est tout puisque tout ne sera pas transformé en même temps comme vous ajoutez des déchets au fur et à mesure. D’ailleurs, quand un de votre bac est plein, vous n’avez plus qu’à le mettre tout en dessous afin de laisser la place libre à celui du dessous pour le remplir de nouveau, et ainsi de suite !

Quels déchets peut-on mettre dans le lombricomposteur ?

Tous les déchets peuvent être mis dans le lombricomposteur OU PRESQUE : attention aux agrumes, ails, oignons qui sont trop acides et donc veillez à les mettre en petites quantités. Les os d’animaux ne seront pas transformés donc inutile de les mettre ! Nous concernant, nous ne mettons plus non plus des peaux d’avocats (même si nous n’en mangeons que très rarement). Les vers ne parviennent pas à les transformer, idem pour les coquilles d’œufs même en les écrasant finement. Pourtant, je sais que les coquilles ne posent pas de souci chez bon nombre de personnes ayant le même dispositif donc n’hésitez pas à essayer chez vous ! Ne pas mettre non plus de déchets non biodégradables (plastique…) évidemment au risque de les retrouver toujours présent plusieurs mois après ! En revanche, il est conseillé de mettre régulièrement du carton type boites d’œufs qui vont apporter de l’humidité. Nous en mettons en couche épaisse dans le premier bac de notre lombricomposteur, sur le dessus et vous pourrez retrouver une vidéo explicative en bas de l’article.

Où trouver des vers ?

Tous les vers ne sont pas faits pour être dans un compost pour la simple et bonne raison que dans la nature ils n’ont pas tous les mêmes rôles à jouer. On trouve les vers de compost dans les 20 premiers centimètres du sol. Il faut privilégier les vers de californie Eseinia Foetidia (tigré) et Eseinia Endreï (rouge de californie).

Vous pouvez vous rapprocher d’une association par exemple au sein de votre ville ou bien consulter sur internet pour acheter vos vers de composts. Il existe le site “plus2vers qui se fait sous la forme de don de vers entre particulier. Vous pouvez également vous rapprocher des groupes facebook pour en avoir. Sinon, à l’achat, cela ne coûte pas très cher.

les vers dans un lombricomposteur

Bilan : Mon avis et retour d’expérience sur le lombricomposteur 3 plateaux City Worms.

Le city worms nous a tout de suite convaincu puisqu’il est léger, à roulettes donc facilement déplaçable et peut se mettre en intérieur comme en extérieur tout en se se vidant facilement. Il se fond plutôt bien dans le décor et son prix est très abordable. En bref, nous n’avons rien à lui reprocher.

Le city worms coûte 89e et je sais même que certaines mairies le proposent gratuitement ou à petit prix à leurs habitants afin de les inciter à passer le cap, n’hésitez donc pas à vous renseignez par chez vous.

D’autres modèles de lombricomposteurs

Il existe tout un tas d’autres composteurs d’intérieurs tout aussi designs tels que le modèle Lombrihogar à compartiments. Il est en bois et convient pour en usage autant intérieur qu’extérieur. Néanmoins, il est un peu plus coûteux et se vend au prix de 120e. Il est fabriqué en Espagne contrairement au city worms qui lui est fait en France. Il convient pour une famille de 2 à 4 personnes et dispose de 3 plateaux interchangeables de 14L chacun ce qui le rend plus grand que le City Worms. Je trouve son design en bois très agréable.

Il y a également le lombricomposteur Pot de fleurs Les Transfarmers qui ressemble à un objet décoratif très joli, il a le mérite d’être vu. En revanche, nous ne sommes pas sur la même gamme de prix ! Comptez environ 210e pour ce modèle. Vous avez également le modèle le Natuco  qui ressemble à un petit meuble très sympa ! Enfin, en version jardinière, le Potager Composteur ou le Vertika. Tous des modèles très tendances qui se fondent parfaitement bien dans nos intérieurs et passent inaperçus mais qui sont plus chers à l’achat. Tout dépendra donc de votre budget. Pour les plus bricoleurs, vous pouvez tenter un composteur en DIY réalisé par Alexa que vous pouvez aussi suivre sur instagram @alexa_et_ses_fraises

Pour finir, je vous encourage à regarder cette vidéo qui vous permet de démarrer en toute facilité avec le composteur de chez City worms 

J’espère que cet article vous donnera envie de vous lancer dans l’aventure du compostage. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire ou tout simplement me dire si cela vous a plu.

Anaïs

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply