Mes 10 conseils pour passer à un mode de vie zéro déchet.

le

Rejoignons-nous aujourd’hui pour évoquer quelques conseils pour ne plus jeter au quotidien, ou du moins pour limiter « la casse ». Il y a plus d’un an j’avais acheté le livre de Béa Johnsson intitulé « Zéro déchet » et c’est ce livre qui m’a permis de m’initier à ce mode de vie. Nous jetons tellement tout et n’importe quoi chaque jour qu’il était important pour moi d’agir et de changer mes habitudes de vie.

Dans l’article précédent sur la protection des océans, je parlais de ne plus utiliser de plastique dans notre vie de tous les jours (chose plus ou moins difficile parfois), et donc de limiter au maximum ses déchets. Voici donc 10 petits conseils pour débuter.

 

Conseil numéro 1 : le vrac

Acheter en vrac au maximum est une des choses les plus simple pour réduire considérablement et efficacement ses déchets. Cela a, de plus, de nombreux avantages, puisque l’on achète les quantités nécessaires à nos besoins et par ce biais, nous pouvons faire de belles économies. Pour acheter en vrac, rien de plus simple, il suffit de vous munir de sacs filets (comme sur la photo de couverture) et de les amener à chacun de vos passages (en petite ou grande surface sans problème) et le tour est joué. Le seul vrai souci du début est de ne pas les oublier dans son sac de courses, juste une question d’habitude en faite. Vous pouvez retrouver ses sacs filets chez Biocoop ou chez Bio c bon par exemple. Je les trouve particulièrement adaptés lorsqu’il s’agit d’acheter des légumineuses en vrac, le filet est résistant, pas comme les sacs en papier qui finissent toujours par lâcher avec le poids. 😀

 

Conseil numéro 2 : la boulangerie

 

Un conseil qui peut vous paraître un peu bizarre puisqu’il ne s’agit pas de plastique, mais tout de même qui constitue une pollution inutile en finalité : l’emballage papier que votre boulanger met gentiment autour de votre pain ! Je sais, vous allez me dire c’est une question d’hygiène et puis ce n’est que du papier ; mais si vous regardez bien, votre boulanger touche le pain et le met ensuite dans cet emballage, donc en soit, il n’apporte aucun intérêt, et d’autre part, si l’on compte le nombre de papier prévus à cet effet cela en fait un sacré paquet par jour, par an, et ainsi de suite… Personnellement, j’ai un sac en tissu prévu à cet effet (tote bag) et ma boulangère a l’habitude maintenant et accepte sans problème.

 

Conseil numéro 3 : des chiffons en micro-fibres

Troquer son essui-tout contre des chiffons en micro-fibres lavables. Une fois de plus, il ne s’agit pas de plastique, mais l’essui-tout engendre beaucoup de déchets quand on regarde bien et bien trop souvent très inutile aussi. En effet, il se constitue majoritairement de fibres de cellulose, en d’autre terme, de beaucoup d’eau ainsi que de nombreux arbres que nous abattons pour le fabriquer, ce qui en fait une ressource très énergivore. J’ai donc depuis plus d’un an des chiffons en micro-fibres et serviettes lavables pour nos repas et cela ne manque absolument pas dans notre quotidien. Quand il s’agit d’essuyer une tâche ou d’absorber de l’eau, l’éponge ou les chiffons font largement l’affaire.

 

Conseil numéro 4 : l’eau du robinet

Ne plus acheter de bouteilles d’eau ! Il est temps de faire disparaître le mythe sur les bouteilles d’eau et sur leurs eaux soit disant plus pures, car il n’en est rien, et c’est même bien pire ! Des études récentes montrent que l’eau en bouteille contient des dizaines voire des milliers de particules de plastiques et, de ce fait serait très polluée. Cela nous donne une idée de ce que nous buvons finalement.. Si vous n’appréciez pas l’eau du robinet présente chez vous pour son goût parfois calcaire, je vous recommande d’utiliser un bâtonnet de charbon actif que l’on laisse dans l’eau afin de la purifier. Il dure 6 mois et coûte environ 7 euros. J’ai recours à ce procédé depuis plusieurs mois et j’en suis ravie. J’ai pris mon charbon sur le site de KAZIDOMI (lien juste ici) si cela vous intéresse mais vous pouvez en trouver partout ailleurs.

 

Conseil numéro 5 : les éponges lavables

Ah les éponges ! Cela a aussi fait partie de mes résolutions dans la réduction de mes déchets. L’éponge est une vraie source de déchets ; on l’a change tellement souvent que je ne saurais dire le nombre qu’on jette chaque année. L’an dernier, j’ai trouvé dans le magasin bio « Les nouveaux Robinsons » une éponge en micro-fibres qui ne se change presque pas et qui est conçue pour durer des années et également passer en machine de temps en temps. Un an que je l’ai et elle n’a pas bougé. Alors bien sur, cette éponge ne contient pas le côté grattant que l’on retrouve sur les éponges « standards » mais nous avons une brosse en bois qui remplace très bien cette partie là. Je vous mets son lien juste ici si vous voulez y jeter un oeil.

 

Conseil numéro 6 : le compost

Avoir un compost chez soi ! Que l’on habite à la campagne ou bien en ville, que l’on dispose d’un jardin ou bien d’une terrasse ou un balcon, avoir un compost est aujourd’hui envisageable pour tous. Petit, design, discret, il trouvera sa place chez vous sans souci. Même les grandes villes s’y mettent : de plus en plus d’arrondissement dans Paris ont recours au compost et souhaite initier les habitants à ce geste simple et écologique. La majeure partie de nos déchets dans nos poubelles proviennent de notre cuisine, et notamment de nos épluchures et « restes » de nos fruits et légumes. Le compost est donc une très bonne alternative pour réduire ses déchets.

 

Conseil numéro 7 : les cotons démaquillants lavables

Je m’adresse à nous les femmes : échanger nos cotons démaquillants jetables contre des lavables qui sont générateurs de beaucoup de déchets. Il y a juste à calculer combien de cotons nous utilisons chaque jour et à le rapporter au mois, puis sur une année et cela fait peur… Si vous voulez plus d’informations à ce sujet, j’ai fait un article juste avant sur comment avoir une salle de bain zéro déchet et où j’évoque d’autres alternatives sur plusieurs produits (shampoings solides, côtons tiges, serviettes hygiéniques, etc).

 

Conseil numéro 8 : les savons solides

Les gels douche tu banniras et les savons solides tu adopteras 🙂 Rien de plus simple. J’en parle beaucoup, j’évoque beaucoup de marques de savons solides sur mon blog car c’est devenu une réelle addiction ! Les savons solides ont tout bon : écologiques, économiques et sans perturbateurs endocriniens pour les 100% naturels (voir mes articles sur les différentes marques de savons solides)

 

Conseil numéro 9 : avoir ses propres contenants au marché

Pour celles et ceux qui vont au marché régulièrement, vous aurez remarqué que les sacs et boites en plastiques sont toujours très présents. Ramener ses propres contenants lorsque vous allez au marché vous simplifiera donc la vie et vous enlèvera beaucoup de déchets. Les vendeurs sont de plus en plus au claire avec ces pratiques qui reviennent (et tant mieux) et acceptent volontiers ! J’ose même le faire lorsque je commande à emporter dans des restaurants, en gardant leurs contenants que j’ai utilisé lors de précédentes commandes en leur ramenant 🙂

 

Conseil numéro 10 : the last but not the least

Ne plus accepter de sacs (plastiques ou autre) lors de vos achats et vos virées shopping. Toujours anticiper avec un tote bag ou un cabas afin de limiter au maximum vos déchets. Puisque soyons d’accord, les sacs que l’on nous donne finissent très souvent (pour ne pas dire toujours) par être jetés une fois arrivés chez nous. Le plus difficile est souvent d’oser dire non et de ne pas avoir peur d’expliquer sa démarche mais vous remarquez qu’au final les gens sont très curieux et très souvent prendront exemple sur vous 😉

 

Voilà c’est fini pour ces quelques tips, j’espère que cela vous plaira et vous amènera peut être à consommer différemment. N’hésitez pas à liker l’article et à me donner vos conseils.

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Joelle dit :

    C’est un mode de vie que j’aimerais adopter, car je pense que c’est un petit geste que je peux faire pour la planète. Je vais garder tes conseils précieusement et tâcher de les appliquer au mieux.

    Aimé par 1 personne

    1. Ana green dit :

      Ohhh ça me fais trop plaisir ce petit commentaire !! Mille merci !n’hésites pas si tu as besoin de plus !

      J'aime

      1. Joelle dit :

        Tout le plaisir a été pour moi. 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s