Etre végétarien, on en parle?

Bonjour à tous,

Voilà un moment que j’avais envie de vous écrire cet article sur mon régime alimentaire afin de vous faire un retour, à vous, les sceptiques, les curieux, et à ceux qui veulent franchir le pas mais qui ne sont pas encore bien sur 🙂 et à tous les autres qui voudront le lire bien sûr!

Attention, je préfère le dire maintenant pour éviter tout quiproquo, mon article n’a AUCUNE vocation à vous influencer ou même vous dire comment vous alimenter. Je vous fait simplement part de mon ressentie sur ce choix que j’ai pris il y un an maintenant et de la façon dont j’ai pris cette décision et comment je le vis au quotidien. Ce genre de choix doit venir de vous avant tout, s’alimenter DOIT être et DOIT rester un PLAISIR (oui, j’insiste alors j’écris en gros 😛 ). Évidement, ma prise de décision s’est faite en fonction « d’influences » que j’ai pu avoir mais c’est quelque chose qui me trottait depuis longtemps dans la tête et on ne m’a jamais dit comment je devais m’alimenter.

Avant de tout vous raconter, j’aimerais quand même insister sur la différence entre être végétarien et être végane car je remarque autour de moi que ce n’est pas toujours clair pour tout le monde. Dans mon cas, être végétarien(ne) signifie ne plus manger de viandes (poissons, poulets, viandes rouges, crustacés…), être végane c’est la même chose d’un point de vue alimentaire, mais en plus, on retire les laits animaux, les oeufs et le miel. Ils ne possèdent également aucun textile ou produits dérivés des animaux (cuire, laine, cosmétiques… )

Donc voilà comment tout a commencé pour moi,

Je n’ai jamais été une grosse mangeuse de viandes depuis petite mais je dois dire que j’étais tout de même quelqu’un qui appréciait en manger de temps en temps (je dis ça aujourd’hui, quelle horreur, mais c’était la vérité !). J’ai commencé à diminuer mes apports de viandes de manière régulière, j’ai d’abord commencé par ne plus manger de viandes rouges, sans vraiment m’en rendre compte… Ce qui est fou, c’est que ce n’était pas un choix en me disant  » j’arrête de manger de la viande rouge », cela s’est vraiment fait inconsciemment, je n’en ressentais absolument plus le besoin ni l’envie ! Puis, j’ai eu une phase où je ne comprenais pas trop comment on pouvait se passer de protéines animales (à ce moment là je mangeais essentiellement du poulet et poisson). Tout simplement, par manque de connaissances et peut-être par manque d’ouverture d’esprit également, car dans les médias, nos médecins, tout le monde nous rabâchent que les protéines, cela se trouve uniquement dans la viande 😉

Et puis, j’ai eu dans mes amis facebook une personne qui était végane et militante et qui postait des vidéos sur la maltraitance animale, les conditions d’élevage et d’abattage désastreuses dans certains endroits, des vidéos ignobles sur la production de fourrure et j’en passe.. C’est là où j’ai vraiment pris conscience du vrai monde dans lequel nous vivions et qu’il ne m’était plus possible de cautionner tout cela. Je ne pouvais donc plus regarder un morceau de viande dans mon assiette, ni même dans les grandes surfaces, cela me dégoutait… vraiment je n’en pouvais plus. Et je ne pouvais continuer de penser aimer les animaux pour les voir subir de telles choses.. Et puis un jour, j’ai pris cette décision, je n’en voulais plus et j’étais prête à changer mon mode de vie et d’alimentation (en soit, ça ne demande pas beaucoup de changements).

J’ai aussi pris cette décision pour des raisons écologiques, nous sommes plus de 7 milliards sur terre, nous mangeons beaucoup mais beaucoup trop de viandes, plus que les rations mensuelles recommandées et l’élevage représente la première source de pollution mondiale ! Oui, oui, vous avez bien lu, et il faut 15 000 L d’eau pour produire 1KG de viande…. Quel désastre écologique !

J’ai ensuite continué de beaucoup m’informer pour finalement me rendre compte que des protéines animales on en avait pas franchement besoin. Quand on sait qu’il y a plus de protéines contenues dans des pois chiches et/ou des haricots rouges par exemple qu’un morceau de viande ça laisse à réfléchir non?

IMG-5500.JPG

Ici, un burger végétarien de chez Saint Pearl (Paris)

Après tout cela, est venue le moment des restaurants, des dîners entre amis, des invitations, et ces moments d’anticipation pour savoir si le lieu où j’allais manger proposerait des plats végétariens. Au début, je l’avoue, cela m’angoissait un peu car je ne voulais pas revenir en arrière et j’avais peur de passer pour la fille pénible. Au final, j’ai toujours manger végétarien peu importe où j’allais (même au fin fond des Etats-unis en vacances, c’est pour dire !) et cela n’a jamais posé problème à personne. Pour la bonne raison, que si nous faisons les choses par choix, par convictions et que nous assumons notre manière d’être et de voir les choses, tout passe toujours bien dans la vie. Le regard des autres m’était bien égal, je savais pourquoi je le faisais et je ne le devais à personne !

Si aujourd’hui, vous n’osez pas franchir le cap car cela vous semble trop compliqué d’un point de vue logistique, notamment au restaurant, dites vous qu’il est toujours possible de faire faire un plat végétarien : il vous suffira de le demander sans viandes si à la base il en contient, ou de demander un plat de pâtes et légumes revisités par exemple.. il y a toujours moyen de manger SANS. A Paris, c’est très simple, de nombreux restaurants existent et sont uniquement végétariens et/ou veganes ce qui ne pose jamais souci nul part, mais ailleurs, je suis consciente que parfois cela peut décourager certain(e)s. Donc ayez confiance en vous, assumez vos convictions et ne faites plus les choses par dépit ou pour faire plaisir à Mamie qui a pris le temps de cuisiner pour vous… Expliquez les choses, parler entre vous et vous verrez tout ira pour le mieux.

Après cela, j’ai subit la phase « curiosité », et pas toujours de la curiosité bien plaçée… parfois remplis de beaucoup trop de jugements !

« Mais alors, niveau santé comment ça va? » THE question que j’ai souvent et entends encore souvent aujourd’hui, et qui finit par m’exaspérer ! Oui, cela m’exaspère car cette question reflète vraiment le manque de connaissances à ce sujet et sur les apports en protéines, fibres, etc que peuvent nous fournir les végétaux ! Et bien, je vais très bien, j’ai fait un bilan au bout de 9 mois et mon bilan sanguin n’a jamais été aussi bon ! Pourquoi? Car en arrêtant la viande, j’ai justement appris à connaître tous les végétaux / graines etc qui nous entourent et à les incorporer dans mon alimentation. Je mange mieux qu’avant, de manière plus variée et je me sens bien ! C’est d’ailleurs la meilleure décision que j’ai pu prendre jusqu’à maintenant. Néanmoins, j’ai tout de même appris que parfois un régime supplémenté en Vitamine b12 peut-être recommandé lorsque nous sommes véganes/végétariens, ce n’est pas obligatoire, cela se discute en fonction de votre état de santé je dirais, mais j’ai fait le choix d’en prendre depuis presque 2 mois maintenant. (J’utilise les compléments alimentaires de la marque SOLGAR).

Pour finir, je tiens également à vous montrer qu’être végétarien n’en fais pas une alimentation ennuyeuse, loin de là. Que ce soit plat sucré ou salé, les possibilités sont infinies en fonction de vos goûts !

Un pudding de chia : des graines de chia trempées dans du lait végétal. Les graines de chia regorgent de protéines (autant que les protéines animales) et d’oméga 3 et 6 par exemple.

IMG-5939.JPG

Un veggie bowl : là libre cours à vos envies et imaginations… ils sont déclinables à l’infini : ici des concombres, haricots rouges, pignon de pin, tomate cerises, abricots secs, persils, poivrons, noix, taboulé… Créez, amusez-vous !

IMG-6259.jpg

Des pancakes à la farine de sarrasin : la farine de sarrasin constitue également un bon apport en protéines, entre autre. En topping, j’ai rajouté un peu de miel et pollen, une clémentine, des amandes effilées, des fèves de cacao cru et des fleurs séchées.

IMG-6081.jpg

Un avocado toast : De l’avocat écrasée avec de l’huile de noisette et des pousses germées de radis, poireaux sur du pain complet grillé, un délice!

IMG-5934.jpg

Voilà, j’espère avoir pu répondre à certaines de vos interrogations et j’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me partager pourquoi pas vos petites recettes veggie fétiches et à m’en dire plus sur vos habitudes alimentaires 🙂 .

Belle semaine.

Anaïs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s